Les Blasons de la famille

Blason de la Famille DE LA CLOCHE, dont mon plus ancien ancêtre est Nicolas (1600-1692) époux de Claudine LAVANDIER (1607- >1686) à Trois Fontaines dans la Marne.

Mais on trouve des traces des DE LA CLOCHE des 1320 à Jersey, avec la descendance de Stephen, Seigneur de Carbonnel en Normandie.

D’autres branches sont localisées en Hollande (DE CLOCKE), en Angleterre (BELL) et en France (LA CLOCHE, DE LA CLOCHE), que l’on trouve surtout en Lorraine et en Allemagne.

Blason famille DEVAUXBlasons de la Famille DEVAUX, dont Alexandre, Garde-du-corps de S.A.R, fut annobli par ce Prince le 11.04.1736 et Nicolas, Chirurgien de S.A.R fut annobli par lettres données à Lunéville le 18.06.1736, en considération des services rendus pendant 38 ans, étant venu offrir ses services au Duc Léopold en 1698, temps de son arrivée dans ses états où il fut d’abord placé en qualité de Chirurgien-major de la compagnie des gardes-suisses, puis honoré d’un brevet de Chirurgien ordinaire, dont il fit  fonction auprès du Duc, de Madame le régente et des princes et princesses de Lorraine.Blason famille DEVAULX

        Cette branche de DEVAUX, originaire de Rungis les Paris, n’a apparemment aucun lien  avec les DEVAUX de la Meuse, de la Marne, des Ardennes ou des autres branches connues. Il ont cependant fait souche dans le Lunévillois, où l’on retrouve des descendants jusqu’à nos jours.
Il existe aussi une branche noble de ce patronyme en Meuse, à St Mihiel avec la descendance de Alexandre DE VAUX De SURY, alliée aux DE VAUX De DOLLIGNON, mais cette branche s’éteindra par les filles au bout de 3 générations.

Blason famille MALINGREBlason de la Famille MALINGRE, fait d’un loup en argent rampant au naturel, dont mon plus ancien ancêtre est Didier MALINGREZ, cité en 1525, dans les comptes de Jean QUARRE, Maitre cellérier du duché de Bar le Duc:
« Ascensement fait à Didier MALINGREZ, Mayeur du village de Grand Nançois, du terrain où se trouvait l’ancien four, à charge de payer une redevance et d’y faire construire sa maison« .

Il existe de nos jours une branche collatérale avec descendance en Hollande, mais aussi en Belgique et en Autriche.

La famille DUHOUX tirerait son nom du village du Houx, au bailliage de Remiremont, à 15 Km auBlason de la famille DUHOUX Sud-Est de Bruyères, ainsi que de Laveline-du-Houx. Son ancienne noblesse fut vérifiée par Chérin, généalogiste des Ordres du Roi, mais certains auteurs pensent qu’elle est peu fiable en raison de l’importance du Maréchal du Houx de Vioménil pour lequel les généalogistes avaient une certaine complaisance. Cette famille portait « D’azur, à trois bandes d’argent, accompagnées de 4 billettes d’or ».
Une grande partie des sources de la généalogie de cette famille est rappelée dans la généalogie retracée dans les archives de Meurthe-et-Moselle sous la cote B11388.
(Dictionnaire de la noblesse, Aubert de La Chesnaye des Bois, Paris,1863 à 1876.
Georges VARLOT, pages d’histoire sur Vioménil et ses écarts, 1961)

Blason de la famille GASSERBlason de la Famille GASSER , dont mes plus anciens ancêtres sont Jacob GASSER (1690-1737) x 13.07.1712 à Arzviller (57) avec Catherine PRECHLER (1689-1735).
Peter Lorentz GASSER (1650- ) x 29.02.1680 à Obenheim (67) avec Anna Barbara GASSER (1652- ).

Issu d’une famille de Verriers originaire du Canton de Berne, Suisse, dont on trouve des traces dès 1418 avec Heini GASSER, charpentier et Bailli de Gaste résident à Schwiz.
Les GASSER sont venus pour repeupler la Lorraine, après la guerre de trente ans, et se sont implantés à Abreschviller et aux cristalleries de Vallerysthal.

Blason de la famille POST : « d’azur la partie supérieure d’argent est chargée d’un cor de chasse noir à la sangle rouge et aux anneaux d’or »
Il semble que l’origine du patronyme POST soit locationnelle. Les recherches montrent que l’on peut l’associer au mot anglais et allemand qui signifie : « une personne dont l’habitation se trouvait près d’une borne (post) ou d’une marque relativement importante de repérage pour une délimitation ou une direction ; celui qui venait de post en Allemagne ». Bien que cette interprétation soit le résultat de recherches onomastiques, on peut sans doute trouver d’autres explications.
Le dictionnaire des noms de familles donne quelques variantes possibles du nom POST : PFOST, POSTE, POSTEMA.
Source: le RIETSTAP’S ARMORIAL GENERAL

 

 

Les commentaires sont fermés.