Branches non rattachées

LES BRANCHES ISOLEES EN MEUSE:

Baron Charles Maurice DE VAUXLa trace la plus ancienne de ce patronyme dans la Meuse, est Didier DEVAULX, cité en 1412 dans les comptes de Jean COLLIGNON, Mayeur et receveur de Koeurs, folio B 2792:  » Le Sieur Didier DEVAULX, résidant à Han s/ Meuse, est condammé à l’amende pour avoir battu son valet« . Compte de Jean LAUDINOT, Receveur et gruyer de St Mihiel, folio B 1077:  » L’an 1529, Didier DEVAULX acquiert le moulin établi sur le ruisseau de Dompcevrin, moyennant 2 francs par an« .
La famille DE VAUX, présente à St Mihiel ( o 25.12.1597 de Mayon, o 12.03.1599 de Jeanne, o 7.07.1600 de Christienne, filles de Gaspard et Michelotte.), disparait de cette ville durant la guerre de trente ans et on retrouve sa trace à Rembercourt aux Pots, Neuville en Verdunois, Koeurs la Petite… avec notamment Barbe, veuve de Claude TOUSSENEL x 23.06.1626 à Rembercourt avec Jean ROLLIN; Jean x 29.11.1642 à Neuville avec Anne PERIN; Jean le jeune x 13.01.1654 à Neuville avec Anne FRANCOIS.
Puis la branche réapparait à St Mihiel avec Gaspard, maitre Tanneur x 14.12.1679 avec Jeanne D’ARGENT, d’où 5 enfants connus. Gaspard xx 14.05.1686 à St Mihiel avec Marguerite HUGUIN, d’où 5 enfants connus. Gaspard xxx vers 1694 à ? avec Cécile CUNY, d’où 2 enfants connus.
La famille DEVAULX sera alors très présente dans sa descendance à St Mihiel et dans les environs, Brasseitte, Les Paroches, Hans s/ Meuse, Koeurs, Gondrecourt le Château. Un des fils de Gaspard, Alexandre, conseiller du Roi, receveur des finances et garde du corps du Duc Léopold, sera même anobli le 11.04.1736 et sa descendance, qui prendra le nom de DE VAUX DE SURY, s’alliera avec les familles nobles de St Mihiel ( les DE THOUVENIN, PLATEL DU PLATEAU, DE FAILLONNET, COLLIGNON DE VIDELANGE, DE LA LANCE). Mais la branche s’éteindra par les filles.

On trouve aussi une branche très mobile de Meunier, avec Jean, meunier à Moncel x vers 1667 avec Firmine JOURNAL, fils de Jean, meunier à Sampigny, d’où 9 enfants répertoriés. Antoine, meunier à Bussy x vers 1685 avec Anne DROUIN, d’où 6 enfants connus. Descendance à Marcheville, Rozerieulles, Haudiomont, Verdun, mais aussi Metz, Scy, Auboué, Jarny, Nancy, Chazelles s/ Albe. Il y a certainement un lien entre cette branche de meunier et celle de Didier DEVAULX, cité meunier à Dompcevrin en 1529, mais les sources manquent pour faire le lien.

   Enfin, une branche dont l’origine est Laurent DEVAUX + 9.07.1694 à Récicourt x vers 1642 avec Barbe REMY, d’où 6 enfants connus, dont:
* Cuny x 25.01.1678 à Récicourt avec Anne TROYON, d’où 6 enfants connus.
* Jean x 12.02.1675 à Récicourt avec Anne LEMOYNE, d’où 2 enfants connus xx 19.05.1682 à Récicourt avec Claudine FIACRE xxx 27.06.1688 à Récicourt avec Jeanne BRIDANE.
* Gérard x 6.03.1696 à Wavrille avec Barbe GEORGES, d’où 5 enfants connus.
De ces branches est issu une nombreuse descendance sur Récicourt, Marre, Brocourt, Montzéville, Béthelainville, Rampont, Jubécourt, Wavrille.

LA BRANCHE DERVAUX DANS LES VOSGES:

   L’origine la plus ancienne est Antoine DERVAUX, Tailleur de pierres, veuf de Jeanne SIMON xx 16.08.1701 à Etival avec Jacquotte BARAT. 5 enfants connus avec une descendance à Etival, St Rémy, La Bourgonce, La Voivre (88), Bertrichamps, Neufmaisons, Vacqueville (54), Savonnières devant Bar, Loisey-Culey, Triconville et Behonne (55).

LES BRANCHES ISOLEES EN MEURTHE ET MOSELLE:

   Une branche se situe au niveau de Mathieu DEVAUX, Laboureur, présent à Mance dès 1695, qui « serait » fils d’une famille de propriétaires fonciers belges. Mathieu x 8.03.1696 à Mance avec Catherine ANTOINE, xx 10.01.1701 à Mance avec Jeanne DIDION. 4 enfants connus du 1er x et 11 du second, avec une descendance à Mance, Lubey, Bettainvilliers, Briey, Tucquegnieux, Jarny, Forbach… jusqu’à nos jours.

    On trouve une autre branche à Lunéville à partir de:
* Nicolas DEVAUX + 21.03.1753 à Lunéville, Chirurgien major des gardes suisses du Duc Léopold,   x 3.02.1704 avec Claude JOLY, d’où 8 enfants connus.
* Antoine DEVAUX dit Chevalier + 11.08.1743 à Lunéville, Soldat des gardes suisses, veuf de Jeanne   MICHEL xx 22.02.1724 à Lunéville avec Marie VAUTIER, d’où 11 enfants connus.
Nicolas et Antoine sont fils de Nicolas et Madeleine COLLARD de Robert Espagne (55). On retrouve leur descendance dont François Antoine DEVAUX dit « Pampam », lecteur du Roi Stanislas et ami de Voltaire sur Lunéville, Einville, Deuxville, jusqu’à nos jours.

    Il existe aussi un Laurent DEVAUX x vers 1694 avec Marie Anne DORE, de Rungis les Paris, d’où Louis Marie DEVAUX, chef des officiers du Duc de Lorraine x 22.02.1718 à Lunéville avec Marie Jeanne MOGE. Ce couple aura 14 enfants sur Lunéville.

LA BRANCHE DEVAULX EN BELGIQUE:

   Il existe une famille DEVAULX, citée membre de la cour féodale d’Orchimont en 1675 et implantée en Belgique, au Luxembourg et en Lorraine, alliée aux DEVAULX D’ACHY de Moselle, seigneurs de Dollignon, Barst, Valmont et autres lieux.
* Philippe Everchade DEVAULX de DOLLIGNON (qui signe P.E DAULIGNON), x vers 1689 à Hambach avec Anne Claude DE THOMIN, d’où 4 enfants connus.
* Henri Innocenti DEVAULX de DOLLIGNON, Capitaine, seigneur de Dollignon et Hébingen x vers 1710 avec Marie Claudine DE COUTTEAUX, d’où 5 enfants connus Parmi cette descendance, on retrouvera François, seigneur de Bellefontaine x avec Catherine PETIT; Charles o 12.07.1703 à Bellefontaine + 2.08.1778 à Louette, époux de Marie Catherine DE MAUCOURT;
* François Ernest, seigneur de Nafraiture o 15.06.1742 à Louette, + 31.10.1775 à Givet (08) x 27.02.1766 à Mézières (08) avec Marie Jeanne DE RAGUET. D’où une nombreuse descendance à Valmont, Téting s/ Nied, Sarralbe, Folkling, Créhange, Metz, Maizeroy, Barst, Hams /s Varsberg, mais aussi Nancy, Chalandry…

LES DEVAUX DE LA MARNE:

    L’origine se situe au niveau de 2 frères et d’un probable troisième:
* Geoffroy DEVAULX x 6.12.1569 à Vitry le François avec Marguerite HUGUENIN
* Henry DEVAULX x 25.01.1570 à Vitry le François avec Marguerite DE CLEMENT.
* Guillaume DEVAULX x 4.07.1580 à Châlons s/ Marne avec Antoinette de SOMMESOUS, xx 13.11.1592 à Châlons avec Barbe AUBRY. 2 enfants connus du mariage de Henry avec Marguerite DE CLEMENT. 2 enfants connus du re-mariage de Guillaume avec Barbe AUBRY.
Descendance à Vitry le François, Châlons en Champagne, Tours s/ Marne, Ambonnay… avec de nombreux employés des Fermes du Roi, que l’on retrouve au même endroits et en même temps que les DEVAUX de ma branche principale. Y aurait-il un lien entre ces branches ?

   On trouve aussi une branche à Ste Menehould à partir de:
* Nicolle, fille de Jehan et Marie GALLOIS, x 6.12.1626 avec Jehan CHAALONS.
* Jean x 17.11.1641 à Ste Menehould avec Jeanne MARGUAINE xx 30.08.1654 avec Frémine LEGROS.
* Jacques x 10.02.1641 avec Françoise JOSEPH.
* Marie x 11.05.1642 avec François MARGUAINE.
Descendance à Ste Menehould, Avizé, Châlons en Champagne… Peut-être un lien avec la branche de Vitry le François et Châlons ?

LES DEVAUX DANS LES ARDENNES:

    L’origine est vraisemblablement dans la région de Dampicourt (Belgique) avec Jacques x vers 1748 à Anne MASSON, d’où: Jean Baptiste o 18.06.1759 à Dampicourt x 17.12.1782 à Montquiquin avec Odile Thérèse HUVIER. On retrouve les DEVAUX de cette branche dans toutes les Ardennes: Verpel, Olizy, Margut, Givet, Beaumont en Argonne, Souilly, Donchery et même sur Valenciennes. Il est d’ailleurs possible que l’origine du patronyme soit dans cette région nord des Ardennes: Vaux les Mouzons, Vaux les Mourons, Vaux les Rubigny, Vaux Montreuil, Vaux Villaine.

LA BRANCHE DEVAUX EN PICARDIE:

   L’origine de la branche est Jean Baptiste DE VAUX, dit Baron de Vaux, o 16.10.1730 à Soissons, + 8.11.1793 à Champlat (52), fils de Pierre et Marguerite DUPRE, x 11.10.1755 à Falaise (50) avec Anne DUBUISSON, xx 27.05.1773 à Neuilly avec Cécile Joséphine GRAMONT DE LA MOTHE.  » Veuf de Anne DUBUISSON, Jean Baptiste devient négociant rue Plastrière dans la paroisse de St Eustache à Neuilly. Le 13.06.1772, il rachète au Marquis de Crussol d’Uzès St Sulpice, la baronnie de Champlat et les seigneuries de Chantereine et Cohédon (52), pour 57 200 livres tournois. Il recueille chez lui, Jean Pierre, son neveu, fils de son frère ainé, marchand bijoutier à St Malo et mort prématurément. Le 17.04.1773, il fait l’acquisition d’un office d’écuyer, Conseiller du Roi et Controleur des guerres, qui lui permet d’obtenir une charge anoblissante, moyennant 8500 livres au Sieur DROUART; Il prend ainsi le titre de Comte DE VAUX. Il acquitte aussi pour cette charge le marc d’or dont était exonéré les nobles « .

    De son second mariage naitra Charles Maurice le 11.04.1774 à Neuilly + 26.02.1856 à Neuilly, Inspecteur principal des douanes x 26.11.1811 à Paris avec Emilie Catherine Louise DUMESNIL. D’où: Sophie Amélie Louise DE VAUX o 27.09.1812 à Dordrecht (Hollande) + 3.06.1851 à Neuilly x 26.03.1838 à Orléans avec…. Richard DEVAUX, docteur en médecine o 21.04.1799 à Lunéville + 25.07.1865 à Neuilly, fils de Richard DEVAUX, chef de bureau du dépt de la Meurthe, inspecteur des armées de Napoléon et de Marie Rose BAPTISTE, petit fils de Nicolas François DEVAUX, Capitaine général des fermes du Roi x 19.08.1753 à Petit Failly (54) avec Barbe BOVARD, arrière petit fils de… et nous retrouvons la branche de Tours s/ Marne, Châlons, Vitry le François..

LES DEVAUX HAUT MARNAIS:

Une branche importante semble issue de Thomas + >1645 et dont sont peut-être fils:
* Simon + 26.02.1678 à Thivet, maitre Tisserant, veuf de Maurizé ROBERT xx 1637 avec Anne COLLINET.
* Jean DEVAULT x 1631 Poiseul avec Nicole GIRARD, d’où 2 enfants connus xx 1642 à Thivet avec Jeanne Catherine MAISTRET, d’où 2 enfants connus xxx 1652 à Neuilly l’Evêque avec Jeanne DOLE, d’où 6 enfants connus.
* Gabriel, veuf de Marie JACQUINOT, xx 29.01.1645 à Thivet avec Marie DOLE.
* Nicolas x 29.01.1645 à Thivet avec Jeanne JACQUINOT.
On trouve toute leur descendance sur Thivet, Poiseul, Neuilly l’Evêque, Arc en Barrois (55).

    Il existe aussi une branche meusienne, originaire de la Haute Marne: François DEVAUX, Domestique du Marquis de Glay, fils de Jean et Jeanne MOUILLER de Marcilly en Bassigny, x 6.05.1674 à Charny s/ Meuse avec Anne ROUSSEAUX, xx 12.11.1697 à Charny avec Jeanne MAREE. D’où 5 enfants répertoriés, avec une descendance sur Charny s/ Meuse, Dugny, Brocourt, Bethelainville, Sivry la Perche.

LA BRANCHE BOURGUIGNONNE:

    L’origine la plus ancienne remonte à Jean DEVAULX, fils de Edmé, x 11.11.1618 à Autricourt (21) avec Didière BROUEE, d’où 6 enfants connus, dont:
* Edmé o 12.04.1621 + 4.11.1684 x vers 1653 avec Anne THEVENIN, d’où 3 enfants répertoriés.
* Jean l’ainé o 3.02.1628 x vers 1655 avec Barbe HEURET, d’où 10 enfants connus.
* Jean le jeune o 17.03.1631 + 12.03.1686 à Prusly s/ Ource x vers 1657 avec Nicole BOURELIER,   d’où 5 enfants connus.
On trouve principalement la descendance des ces 3 frères à Autricourt, Prusly et Villotte s/ Ource.

Les commentaires sont fermés.